En France, une salle de cinéma ne perçoit que 41,5 % du prix de chacune de ses entrées. Le producteur et le distributeur d’un film, eux, se partagent 41 % du billet. Le reste se compose de taxes : 1 % pour la Société des auteurs et compositeurs de musique (Sacem), une TVA à 5,5 %, et une taxe spéciale additionnelle (TSA) à 11 %. Cette dernière est reversée au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) pour soutenir l’ensemble du cinéma français.