En feuilletant certaines de ces revues, telles Alibi, ou Autrement, on peut se demander s’il s’agit encore d’un objet journalistique. Interrogés, Sophie Clayet-Marrel de Bonbek et Jérôme Ruskin d’Usbek et Rica répondent sans détour : ils ne sont pas journalistes. Sophie Clayet-Marrel l’explique ainsi : « Nous travaillons avec des auteurs et nous sommes plus proches du livre que du journalisme. » Même constat pour Jérôme Ruskin, mais pour des raisons différentes : « Nous nous inspirons de l’actualité, mais ce sont les idées qui priment. » Finalement, seul le support appartiendrait - à moitié seulement ! – au monde du journalisme, l’autre tenant davantage de la revue littéraire ou philosophique telle la très célèbre Les Temps modernes, éditée par Gallimard.

S. B.

Autrement.jpg  alibi3.jpg
alibi3.jpg