HamidElArchi.jpgHamid El Archi intervient depuis un an à la maison d'arrêt de Tours. L'un des rares imams à pouvoir entrer en prison, il reçoit des groupes de prière tous les vendredis. Pourtant, il estime que faire intervenir des imams est le meilleur moyen de lutter contre les courants intégristes, en apportant un point de vue modéré sur la religion. La première fois qu'il est entré dans la maison d'arrêt, il a été surpris de ne pas y retrouver tous les clichés des films américains. Il s'attache aujourd'hui à apporter aux détenus le soutien spirituel dont ils ont besoin. Il nous raconte sa "première fois en prison" et propose des solutions pour améliorer les conditions de vie des détenus musulmans.

Fichier audio intégré

Laura BURATTI (article, son et photo)