Lucie vient de consulter un site de vente de chaussures en ligne sur son ordinateur. Elle a repéré une paire de baskets mais elle n’est pas encore sûre de son choix. Avant d’acheter, elle veut demander l’avis de ses amis. Elle va donc sur son réseau social préféré, Facebook et découvre, sur son fil d’actualité, un billet « sponsorisé» pour la même paire de chaussures venu du site sur lequel elle l'avait repérée. Elle n'a même pas eu le temps d’ouvrir la fenêtre de conversation. Simple coïncidence ? Pas vraiment. Comme sur votre Smartphone, les fameux cookies, ces petits fichiers textes qui collectent vos données, traquent vos moindres navigations sur Internet. Ces informations arrivent aux annonceurs qui inondent vos pages de publicités ciblées.

Securisez_vos_donnees-credit_Emilie_Veyssie.jpg
Sécurisez les données de votre ordinateur. Photo Emilie Veyssié

Pour vous en débarrasser  vous pouvez bloquer les cookies dans les paramètres de votre navigateur Internet, Firefox, Safari, Internet Explorer ou encore Chrome, pour les plus connus. Ghostery et Disconnect (fondé par des anciens de Google) permettent aussi de bloquer les traqueurs. Ces outils peuvent être installés sur n’importe quel navigateur.

Si vous êtes un peu curieux, vous pouvez même savoir qui vous traque en utilisant par exemple Ligtbeam, une extension de Firefox.

En revanche, les cookies tiers, définis par un autre site web que celui que vous visitez, ne sont pas totalement bloqués par ces outils. Vous pouvez alors recourir à l’application ShareMeNot (seulement sous Firefox et Chrome). Pour faire d’une pierre deux coups, téléchargez Privacy badger, une extension qui combine Disconnect et  ShareMeNot. 

Si vous avez envie de savoir combien de cookies se cachent sur votre site web préféré, allez visiter Cookiepedia (site en anglais) et il vous donnera la réponse.

Cookieviz est un logiciel libre développé par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) qui permet d’identifier vos traqueurs.

Le projet Mon ombre et moi vous donne les clés pour comprendre qui vous traque sur tous vos appareils et comment mieux contrôler vos traces numériques.

lilo.jpg
 

Vous pouvez utiliser des moteurs de recherche qui respectent votre vie privée : Qwant, Duckduckgo, Lilo ou Startpage. Ces derniers ne garderont pas en mémoire vos navigations et désactivent le suivi publicitaire. Avec Lilo en plus vous financez gratuitement et sans effort des projets sociaux et environnementaux.

Pour bloquer les publicités classiques et bien souvent intempestives, vous pouvez installer AdBlock Plus mais bien qu’il soit le plus connu il est controversé. Son modèle économique en particulier, car il laisse passer des publicités dites « acceptables », moyennant finance bien sûr.

 

Méfiez vous lorsque vous vous connectez en Wi-fi publique car le réseau est facilement piratable. Evitez donc de surfez sur des sites personnels comme la banque ou la boite de messagerie.

Capture_d_e_cran_2017-04-13_a__23.07.47.png
 

Pour communiquer anonymement, Ricochet sera parfait. Il fonctionne avec le réseau TOR (The Onion Router) qui garantit l’anonymat. Il suffit simplement d’installer le logiciel de messagerie sur votre ordinateur et il se connectera seul sur le réseau sécurisé. Jitsi est un autre outil qui vous permettra en plus de la messagerie instantanée de passer des appels audio et vidéo. Ces deux outils sont des logiciels libres.

De quoi communiquer et surfer en toute tranquillité sans que nos amis de Facebook ou Google sachent quelle sera la future paire de baskets que Lucie aura choisie.

Emilie VEYSSIE