Solidarité, échange, rencontres… belle idée que la consommation collaborative. Une alternative à notre société consumériste, le plan B dans une économie en crise. Mieux manger, se déplacer à moindre frais…, les projets séduisent. A tel point que le secteur devient un vaste fourre-tout dans lequel cohabitent grosses entreprises, associations, consommateurs et militants. Le collaboratif est un terreau dans lequel germent des dérives en tout genre.

Un dossier réalisé par Thomas LABORDE, Hugo LANOË et Camille SELLIER

Lire la suite