En mai dernier, des chercheurs de l'Institut de santé publique d'épidémiologie et de développement (Isped) de l'université de Bordeaux ont publié une étude sur l'utilisation intensive du téléphone portable et les risques accrus de tumeur au cerveau.

Lire la suite